Les 14 points importants du modèle économique « écosociétal »

Le fondateur du groupe d’économistes, historiens et d’autres experts est André-Jacques Holbecq.

Ceci est un copié-collé afin de faire avancer l’alternative post-capitalisme de l’éco-sociétalisme :

économie sociétale

écologie sociétale

Voici les 14 points importants du modèle économique proposé :

1 – Chaque production de biens ou de services est la somme de l’ensemble des activités humaines ou mécaniques nécessaire à sa réalisation, « l’arbre inversé » des activités directes ou indirectes ayant abouti à cette production.

2 – Le coût d’une production est donc la somme des coûts cumulés (Note de Patrice Hénin : somme des rémunérations cumulées).

3 – De ce fait, il n’y a pas besoin de capital monétaire pour engager une production souhaitée par les individus ou la collectivité, mais seulement de rémunérer le travail (au fur et à mesure de la production) par une création monétaire (électronique) permanente, dont l’unité de compte équivaut à 6 minutes de travail.

4 – La monnaie est seulement la représentation « symbolique » d’un bien ou d’un service « réel ». De ce fait la notion de crédit bancaire et d’intérêt devient totalement obsolète (Note de Patrice : la monnaie retrouve donc ses trois fonctions fondamentales et rien d’autre, ne peut plus servir à spéculer).

5 – Puisque le travail est rémunéré par une création monétaire, la consommation du produit d’un quelconque travail doit correspondre à l’inverse à une « destruction » monétaire équivalente sur le compte de celui qui l’utilise. Bien que cette idée puisse sembler incongrue elle ne l’est pas tant que cela : c’est bien ce qui se passe au niveau de votre porte-monnaie qui se remplit lorsque vous travaillez et se vide lorsque vous achetez, ou au niveau de la création monétaire par l’émission d’un crédit bancaire, monnaie détruite lorsque le crédit est remboursé (Note de Patrice : la confusion perfide entre création monétaire et création de richesses n’est plus possible, les banques créent la monnaie qui reflète les résultats réalisés ou attendus des activités. Exemple : imaginez qu’une personne vende tous ses biens jusqu’au contenu et contenant de son réfrigérateur, ses vêtements. Si nous sommes en hiver, elle aura vendu toutes ses richesses et il ne lui reste plus que quelques heures à vivre. Mais elle dispose d’un pouvoir, celui d’actionner les trois fonctions, pouvoir uniquement fondé sur la confiance accordée à ses moyens de paiement. Elle a intérêt à le faire vite, dans cet état qui ne lui permet même pas de solliciter un emploi. Elle actionnera la 3ème fonction).

6 – La monnaie devient totalement virtuelle et temporaire et il n’y a donc plus aucune possibilité d’accumulation de capital productif (les outils de production) ou financier, aux mains de quelque personne physique ou morale que ce soit (en-dehors de l’épargne individuelle) ni de valises de billets de banque, générateurs « d’argent noir ») [Note de Patrice : une formidable arme contre la corruption, corrélée à la disparition de la monnaie fiduciaire (pièces et billets) devenue inutile].

7 – Chacun reste totalement libre du choix de son activité, et le travail, à toute étape d’une production, est rémunéré au prorata de son effet direct sur le bien-être collectif. Plus l’activité est sociétale, plus élevée sera la rémunération de celui qui produit (dans des limites prédéterminées au choix – politique et démocratique – de la société) [Note de Patrice : immenses bienfaits sociétaux, équivaut à l’éloge de la démocratie qui régule, laisse libre cours à la création individuelle ou de groupe, élimine la planification étatique (trop souvent idéologique et incompétente) tout en corrigeant les enthousiasmes créateurs mais de faibles intérêts économiques, élimine le gaspillage des ressources par productions inutiles].

8 – Les productions de biens et services sont taxées (la C.E.S. / Contribution Éco Sociétale) en tenant compte de leurs effets « sociétaux » afin d’orienter la demande vers des consommations les plus sociétales et écologiques, compte-tenu des souhaits de la population régulièrement consultée et non plus des souhaits des marchands (Note de Patrice Hénin ==> disparition de la publicité qui représente 50% des coûts dans le capitalisme actuel).

9 – Cette contribution (C.E.S.) prélevée lors de la consommation équilibre la masse monétaire, d’une part pour couvrir la Rémunération d’Activité de ceux qui produisent les biens et services d’utilité publique qui n’entrent pas dans un circuit commercial, d’autre part pour offrir à chacun un montant égal de Revenu Social (le « Revenu Citoyen »),  lui permettant, sans conditions, de vivre décemment. Cette contribution est le seul « impôt » du système écosociétal en plus des loyers fonciers (Note de Patrice : la fiscalité retrouve son rôle de régulateur économique ET son rôle social remplaçant tout à la fois la CAF, la Sécurité Sociale, les allocations chômage, élimine le chantage à l’emploi de l’employeur).

10 – Si leurs choix est d’être propriétaire de leur habitation, les citoyens auront à payer un loyer (similaire à l’impôt foncier actuel) d’utilisation du foncier à la collectivité (bail emphytéotique transmissible sans limitation de durée) [Note de Patrice : la notion juridique du sol et sous-sols appartenant à la collectivité humaine est affirmée, tout en préservant le statut rassurant de  » propriétaire »].

11 – Les « outils de production » (foncier agricole ou industriel, sous-sol, bâtiments d’exploitation, outillages, etc.) sont mis gracieusement à la disposition des coopératives et des entrepreneurs sous réserve de la pertinence de leur projet. De ce fait, la propriété privée du capital disparaît, ainsi que l’actionnariat et la bourse, puisque l’ensemble de la population est « copropriétaire indivise » (Note de Patrice : fin de l’oppression financière d’une très petite partie de la population sur le reste).

12 – Les transmissions d’épargne sont limitées à une génération, afin d’empêcher le cumul générationnel générateur d’importantes inégalités.

13 – Le crédit est gratuit et l’intérêt est limité au droit de le percevoir sur le prêt d’une épargne individuelle préalable.

14 – Les transferts monétaires entre comptes particuliers sont autorisés, que ce soit en règlements d’achats de biens d’occasion ou de dons manuels, via l’IEM (Institut d’Émission Monétaire). C’est la loi qui  déterminera les limites et les règles s’il doit y en avoir (Note de Patrice : autre arme contre la corruption, les échanges d’une monnaie électronique sont traçables, arme contre les trafics et l’économie souterraine).

Publicités

A propos patricehenin

en retraite sans capitulation
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les 14 points importants du modèle économique « écosociétal »

  1. Bonsoir,

    Serait-ce une définition du « Collectivisme » ?

    Cordialement.

    • patricehenin dit :

      Non, toute créativité est encouragée, il n’y a pas de frein à la liberté d’entreprendre, hormis la hauteur de la taxe ajoutée au prix de vent, modulable suivant son intérêt. La fourniture des outils et moyens pour démarrer sont fournis par la collectivité sans conditions, pour remplacer le capital.

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s