001 Correspondances en souffrance

message 26.10.07 23:25
de : D.
à : Patrice
sujet re: [Fwd: on m’a envoyé en enfer samedi]

AH ! La justice…il y a tant et trop à dire !
M. S’EN EST SORTI EN EVITANT LE PIRE !
Coeur faible mais sans intervention ultime. Tant mieux, mais il en a marre ! Première chose qu’il a dite cet après-midi, en ouvrant lentement les yeux, dans sa chambre aux soins intensifs, avec des tuyaux de partout et à toutes les sorties !
Exténué et affaibli, il ne m’a pas dit plus de quatre phrases: « J’en sors encore un coup!  » « J’en ai marre ! » « Ah! ce genou me fait trop mal ! » « Je t’aime!  » .
Il a dormi, j’ai dormi avec lui, lui sur son lit remplit de fils et de barrières inaccessibles pour une bise, et moi dans mon fauteuil, nous tenant par deux doigts.

Je suis arrivée juste après lui qui venait de la salle de réveil. Je suis repartie à 18h30, en ayant demandé une autre couverture aux infirmières et plus de calmants car la pompe à morphine ne suffisait pas.
Rassurée quant à sa nuit, je suis rentrée à la maison, mon auxiliaire de vie transformée en chauffeur pour la circonstance.
Voilà ! La vie continue, la vie est belle !
D.


Message du 27/10/07 01:54
De : « Patrice Hénin »
à : D.
Copie à :
Objet : une ombre noire, dépitée, s’éloigne en traînant sa faux, ridiculisée…

Mentalement, j’avais allumé une flamme d’espoir.
En ayant peur que la flamme ne s’éteigne, mais je me disais :
c’est une flamme d’espoir, alors ne va pas penser qu’elle sera soufflée.
Elle s’est transformée en feu de joie en lisant ton message cette nuit !
Maintenant, la flamme de vie vacillante s’accroche, s’est rallumée.
Elle irradie, baigne de sa lumière même des fils et barrières.
La flamme qui va donner envie à M. de la maintenir, parce qu’il faut qu’il ait de nouveau envie de tout supporter pour qu’elle brûle longtemps.
Cette flamme porte un nom : D.
– – – – – – – – – – – – – – –
Pour ma culture générale :
J’ai passé la soirée dans un appartement du IIIème arrdt. Groupe « Démocratie Participative », toujours sous l’égide de Désirs d’Avenir, mais avec une tendance à l’autarcie. 20 personnes. J’ai suggéré un « retour » au sein de Désirs d’Avenir, au militantisme. Et une formation, quelques-uns étudient la démocratie participative depuis 30 ans !
– – – – – – – – – – – – – –
Pour ma liberté :
L’avocate m’a affirmé qu’il était courant que les dossiers soient « dans les couloirs ». Elle pense avoir les pièces vers décembre, jugement en été. Il faut vraiment reconstruire ce pays.
Une révolution s’impose. Ce n’est plus le siècle où les têtes se baladaient au bout d’une pique, mais lorsque les politiciens se prostituent, le peuple de France se réveille.
Aux Etats-Unis, j’ai constaté que tous se repliaient sur eux-mêmes, puisque plus rien n’est possible.
Mais leur système s’écroule. Cela va bouger, quand le « pain » manquera.
C’est l’eau qu’ils n’auront plus (tout l’ouest du Mississipi), en 2025.
Dominique Bertinotti (maire du 4ème) a reçu mon rapport, ainsi que ceux qui m’ont dévoilé la réunion secrète.
– – – – – – – – – – – –
Pour les autres :
Distribution de tracts demain matin. Pour que nos élus soient grassement payés.
Un blog que j’ai découvert, une journaliste rebelle qui informe. C’est féminin, mordant, franc-parler, de la littérature décapante, avec l’encre des sentiments :
http://r-sistons.over-blog.com/

Bonne journée, vous deux !


message 28.10.07 00:33
De : D.
à : Patrice
Sujet : Re: une ombre noire, dépitée, s’éloigne en traînant sa faux, ridiculisée

Mon bien cher Patrice,
Perles de diamant que la quintessence de ton esprit, dévoilées par ta prose admirable…
Merci, Patrice et merci aux Désirs d’avenir qui me font rencontrer autant de valeur et si je trébuche de penser à vous me relève et m’assure de poursuivre encore.
Merci pour tes commentaires dont je partage le même constat amer, pour rencontrer les mêmes ici, en France profonde.
Toujours pas de réponse du 1er fédéral à notre endroit. Ils attendent que nous nous dégoûtions naturellement, soit en y mettant le paquet pour nous décourager (ce qu’ils n’ont pas manqué de faire, soit avec notre santé, où que tout finisse avec elle, sans doute).
Le parachuté, lui, attend son heure. C’est fou ce qu’il y a comme parachutes ces temps derniers !
Merci de me faire connaître aussi, une autre plume mordante, drôle et brûlante comme la braise de ses yeux, la belle journaliste gitane et par elle, un troisième message du sombre destin qui nous guette !
Signaux rouges de fauteurs de guerre qui s’agitent en silence dans l’ombre de notre dos !
Cependant que l’on nous amusent avec une TV dévoyée et soumise à une propagande sans merci, l’Amérique et Israël affûtent leurs armes !
Camps de concentration pour les dissidents en Amérique (Alaska, ils mourront plus vite !), main-mise sur la France avec Sarko et DSK à leurs bottes puis main-mise sur l’Europe à travers Sarko, pour une vaste hégémonie sur le monde arabe !
Et, pendant ce temps ce minus de PS joue a tire que je te tire la couverture et le magot à moi ! Le PS n’est plus rien qu’une loque misérable !
Quant on regarde de plus près ses élus, qu’on les observe crûment, vraiment, et que l’on étudie leur comportement, les sénateurs y compris, quel est celui qui est sincère, près du peuple, élu vrai du peuple et pour le peuple ?
Il n’y parviennent pas car ils ne peuvent pas ou ne savent pas se remettre en cause. Il faut une grande souffrance intérieure pour y parvenir, car elle seule nous dévoile l’essence de la vraie vie !
Rien d’étonnant dès lors que l’on accouche d’un Kouchner, le va-t-en-guerre pour mieux faire de l’humanitaire derrière, un DSK mais lui, il a prit le PS pour tremplin, comme beaucoup d’ailleurs, un Besson parjure, un Allègre paumé, un Fabius de droite qui se dit à gauche de la gauche, prétexte fumant pour tenter de gagner le trône, etc…etc…
Mitterand ne l’a-t-il pas fait lui-même, seulement lui avait de la trempe, une intelligence peu commune et a su manoeuvrer pour l’emporter sur un créneau porteur à l’époque : le programme commun.
Anecdote : M. et moi avions participé à son avènement, pour y avoir travaillé dessus, moi au PC de 1968 à 1978, et Maurice au PS de 1968 à 1984, participé aussi à mai 1968.

Nous avons avec l’élection de Sarko ouvert la boite de pandore et qui sera en mesure de la refermer à présent ?
Les forces adverses sont terrifiantes et je crains que la force brutale et aveugle ne renaisse de ses cendres…si le peuple français s’endort comme les américains que l’on met au pas à présent.
Mon père, mais, j’ai du te le dire était un Patriote, Résistant à l’Annexion de Fait et ma mère a été violentée par trois nazis, ce qui l’a rendu quasi autiste.
Je ne supporte pas la violence, je redoute et exècre la guerre par tous les pores de ma peau.
Bon, mais il est tard…
Amitiés, a+++, love xxxxxxx
D.

Publicités

A propos patricehenin

en retraite sans capitulation
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s