001 Le chant des partisans

Écoute ce silence, qui s’efface
Regarde cette nuit, qui blêmit

Ressens cette froideur, qui frémit
Touche cet argent, qui noircit
Goûte ce jour, l’inéluctable
Est là

Cette aube qui se lève

C’est l’espoir qui soulève

Qui s’empare, des armes

Sèche tes larmes
Sa lumière, éclaire
Ces cafards, qui fuient
Au loin

C’est la colère, qui sourd
De toutes parts
vient, revis et repart

De tous les sens

Boléro de Ravel


http://www.youtube.com/watch?v=sUZWlf_vuKg&feature=player_embedded

ooooOoooo

Publicités

A propos patricehenin

en retraite sans capitulation
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s