010 Courriel à un conseiller régional

Bonjour,

je suis un ex-militant PS (2006-07-08) et j’ai été enthousiasmé par la création du PG où il m’a fallu 2 mois avant de partir dégoûté par le manque de démocratie.
Il s’agit d’un club fermé à usage électoral unique, qui sera très certainement dissous en novembre.

Je garde des contacts avec les économistes comme Jacques Généreux, Christophe R., par exemple.

Mais je vous contacte, en tant que Lorrain d’origine, mais né à … Dakar (père de Mussey, ancien FFL-SAS, cdt Gilbert Hénin, Croix de guerre, légion d’honneur…).

Parce que je suis poursuivi par la justice de mon pays, pour plaire à mon frère qui a décidé de me faire interner en psychiatrie.
Lui ne pense qu’à jouir de son pouvoir d’ami de Bouygues, et capter mon héritage, m’éliminer afin de pouvoir dépouiller ma mère de son vivant.

L’état, lui, veut faire taire quelqu’un qui en saurait trop, et veut montrer qui sont les gens respectables ici : les escrocs et corrupteurs, et qui commande : sa police et ses juges, expliqués par ses médias.

Ma requête N° 32405/08 a été accepté par la Cour Européenne es droits de l’homme. 4 ans de délais ! On saura donc dans 4 ans ce que vaut l’Europe, question justice.

Le fait que tant de flics aient acceptés de se prêter à cette ignominie, que la justice entérine, est symptomatique de l’état de la république actuelle.

Et du pouvoir absolu de cet état, contre même la raison, qui n’est plus de mise.

Pourquoi je dis ça ? Parce qu’entre autre, je suis condamné à trouver un travail alors que je suis déclaré inapte au travail et en plus à la retraite d’office dans 2 mois !!
Mon frère a dit au commissariat que je n’avais jamais travaillé de ma vie, et la folie collective s’empare des commissariats et des cours !

Il y en a qui appellent cela le pays des droits de l’homme.

Alors comment c’est ailleurs ?
J’ai eu le culot-colère de franchir les barrières de l’ambassade de la République Populaire de Chine pour le leur demander, mais ceci est une autre histoire.

Condamné à trouver un logement, alors que je suis locataire de mon appartement du 1% patronal depuis 28 ans. Il a dit que j’étais un vagabond.

Demandez l’explication à Sarkozy, ou au juge d’instruction Catherine BARES 01 44 32 70 97, 12-14 rue Charles Fourier 75013 Paris. Elle me convoque le 28 mai 2009.

Nous en sommes revenus aux lettres de cachet, mon frère avait poussé la plaisanterie jusqu’à m’envoyer un courriel en juin 2004, un an avant le décès pressenti de mon père, dans lequel il m’écrivait : « je te ferai interner le moment venu » : une lettre de cachet.

Pour moi, c’est la fin de la civilisation, j’ai tout compris des politiciens, du capitalisme et malheureusement des magistrats, avocats (ils ont tous refusé de me défendre, même une avocate socialiste m’a reçu pour encaisser 600€ en liquide pour ensuite me fuir tous les moyens .

Non, je ne suis pas encore devenu fou.
mon adresse courriel (pour dons, soutiens, encouragements, menaces de mort…) :
patrice.henin CHEZ gmail.com

Cordialement

Publicités

A propos patricehenin

en retraite sans capitulation
Cet article, publié dans je te ferai interner le moment venu, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s