067 Jugement du juge Bernard Augonnet 23-1 chambre correctionnelle 12 mai 2011

LE BLOG DE SECOURS A NOTER DES MAINTENANT : http://patrice.henin.free.fr/

Voici le résultat de l’agression de l’agent des « stups » du 15 mars 2011, voir l’article « Saint-Patrice ». J »ai perdu une dent, il ment, prétends que j’ai avalé le bout de haschich que j’aurais acheté puisque je n’avais rien sur moi, et que je l’ai violemment frappé, moi l’homme de 61 ans qui tient encore debout malgré mon emphysème qui me permet encore de ventiler 1/3 de ma capacité pulmonaire.
La concierge de l’école du 40 rue des Meuniers 75012 a vu l’agression, a crié « mais arrêtez ! »
Le jugement devait se tenir en mon absence et sans avocat, avec un rapport de « carence » du psychiatre (refus de me rendre à l’expertise), le psychiatre Dr Forissier m’a téléphoné pour me donner rendez-vous pour une « expertise » psychiatrique.

Il m’avait déjà reçu le 16 mars 2011, lorsque le préfet Michel Gaudin est venu donne l’ordre aux policiers de m’expédier dans son service, à l’Infirmerie psychiatrique de la Préfecture de Police.
Il avait refusé de m’interner.
On le punit en lui demandant de me ré-expertiser ? Cette justice commence à devenir follement dangereuse, vous ne trouvez pas ?
Du coup, j’ai appris que le jugement n’aurais pas lieu le 23 juin comme un gendarme me l’avait dit verbalement, et noté au dos de l’avis de modification de contrôle judiciaire : continue d’aller pointer et de monter les 2 étages impossibles à monter toute les semaines, jusqu’à ce que ton cœur lâche. C’est en gros le contenu de cette modification de contrôle judiciaire du 28 avril 2011.

Je me suis donc présenté à la bonne date, le 12 mai 2011 et demandé à être mon propre avocat, puisqu’ils ne servent à rien, pour pouvoir m’exprimer, malgré l’omerta des journalistes, qui devront lire mon blog et ceux qui me soutiennent pour apprendre les nouvelles. Quand les journalistes liront les journaux (Internet), cela leur fera du bien, question infos !

On m’avait reproché lors de la première comparution du 28 avril 2011 d’avoir interrompu le juge, puis le procureur, chaque fois qu’ils proféraient une ineptie, un mensonge, ou souhaitaient une expertise psychiatrique déjà faites les 09 juillet 2007 (Dr Marie-Elisabeth Meyer-Buisan), pour prouver que j’étais dangereux envers autrui « … en particulier envers son frère… » (le corrupteur formé chez Bouygues Immobilier) et le 16 mars 2011, pour cette affaire, par le Dr Forissier, qui n’avait pas trouvé de raisons de m’interner, bien au contraire, mais on lui demande de recommencer. Jusqu’à ce que folie s’ensuive.
Ne vous y trompez pas, ce n’est pas le juge qui doit être soigné, ni l’agent des stups qui m’a massacré (j’ai perdu une dent, son poing dans la bouche)
Malgré mon statut improvisé d’avocat, dès que j’ai abordé les questions sérieuses, les précédents faux témoignages, du 23 avril 2006, le jugement qui condamne un retraité à fournir des justificatifs d’emploi… le juge récite sa litanie de reproches inventés :

– vous avez insulté l’agent David Gatty « espèce d’enculé de flic de merde ». Tout en avalant un bout de shit.

– l’analyse d’urine est positive. Pas un mot du constat fait aux UMJ concernant mes blessures au poignet droit, causées les menottes posées par cet infortuné David Gatty.

J’ai donc lu, constamment interrompu par le juge, un extrait du groupe Facebook auquel s’est inscrit ce flic David Gatty : cliquez sur autres pages et vous lirez son groupe de poésie préférée « Ton comportement me donne envie de d’exploser la gueule… ».
Quant à la procureur, elle insistait sur le scénario prévu, n’ayant pas eu le temps ou l’intelligence de l’adapter à ma présence non prévue :
« il ne s’est pas présenté à la convocation du psychiatre… ».

Le psychiatre m’avait téléphoné, donc, quand je lui dis que le jugement aurais lieu le 23 juin 2011, étonné, il répond « on m’a dit que c’était le 12 mai 2011, je me renseigne et vous rappelle ».
Il ne m’a pas rappelé mais je l’ai fait le 11 au matin et il me confirme que le jugement est prévu pour le 12 mai 2011.
– mais pour l’expertise, alors, on n’a pas le temps !
– ils m’ont demandé de faire un rapport de carence.

Le dealer pour qui elle avait requis 4 ans de prison pour récidive, le 28 avril 2011, ne mériterais plus que 12 mois dont 2 fermes. Déjà effectués !
Effectivement, dès le vendredi 13 mai 2011, j’ai croisé cet Manu J.-M., libre, dans ma rue, qui allait pratiquer son sport préféré : le turf au café du coin !
Il m’a embrassé : « tu as très bien parlé, merci ». Évidemment, j’ai demandé au juge, pour prouver que c’était un coup monté, qu’il était sorti en novembre 2010, et dès le mois de décembre, il essayait de me persuader d’acheter du shit. J’ai demandé comment il était possible qu’il puisse se fournir, si son fournisseur avait bien été arrêté, au moins. Et qu’il ne méritait pas une peine de récidive, vu que pour sortir de prison pour sa première peine, à sa place, j’aurais fait n’importe quoi. Je n’ai quand même pas demandé une peine pour sollicitation de vente de haschich à un emphysémateux !
Je pensais plutôt à Claude Guéant ! Mais ne l’ai pas dit.

Quant à la procureur, dont la faible voix était couverte par les bruits de la circulation extérieure, elle me reprochait de ne pas avoir répondu à la convocation du psychiatre !
A quelle date était partie cette convocation pour une expertise psy qui semble être mensuelle ?
Le Dr F. m’avait téléphoné, devait me rappeler, ne l’a pas fait. Il m’a surtout prévenu de la véritable date d’audience et du fait qu’on lui a demandé de faire un rapport de carence.
Ce Dr mérite la médaille du mérite, ils sont peut-être en train d’essayer de lui arracher le 21ème ongle, ces fonctionnaires du IVème Reich !

Le verdict :
8 mois de prison avec sursis, 2 ans de mise à l’épreuve pour suivre des soins médicaux (lesquels ? Ne plus jamais porter d’entonnoir sur la tête ?), avec hospitalisation si nécessaire (ils ont des entonnoirs de réserve en cas de perte).
Mais surtout, condamné à indemniser ce flic en lui versant 200€ !
Il vous massacre, on le récompense !
S’il m’avait tué, Sarkozy lui aurait donné la Légion d’honneur.
Le coût du spectacle, malgré la qualité des bancs en bois : 90€.
Un journaliste de Cyber-acteurs, un truc bidon, est venu me soutenir, est parti vers les 15h.
– vous avez des preuves de ce que vous dtes ?
– je les raconte depuis 5 ans dans mes blogs
– un blog n’est pas une preuve
-… avec les copies des faux rapports et tous les noms. Maintenant, je ne peux plus inclure les documents dans mon blog, je dois mettre un lien vers l’image stockée ailleurs, ce qui est une preuve que mon blog bourré de preuves dérange ! Au fait, vous êtes journalistes ?

page 2/3 :




page 3/3, le spectacle coûte 90€ malgré les bancs en bois très inconfortables :
Voilà. C’est reparti pour 2 ans de contrôles médicaux, cette justice est vraiment à détruire par les armes.
Je fais appel, mais j’ai déjà fait l’expérience.
Il y aura encore un semblant de procès.
Je serais encore moins vaillant.
La dictature encore plus.
J’en veux aux gendarmes qui ignorent ce qu’Albert Einstein disait « Ce monde est dangereux à vivre. (donc je veux devenir gendarme pour protéger mes congénères). Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, (comme des juges véreux), mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire (comme moi, gendarme armé, parce qu’étant le « bras de la justice », mais qui préfère me réfugier derrière le « devoir de réserve », ou le « j’obéis aux ordres », comme le soldat nazi) ».
Hitler n’a jamais tué de juifs, ni de communistes, ni de « terroristes ».
Il a juste manipulé les foules et donné ses ordres fous.
Et tout le monde s’est adonné à la folie.
Mais on va me soigner, un jour. A moins que je ne trouve une méthode plus classique : prendre les armes, avec des citoyens.

Rendez-vous en cour d’appel , dans 8 mois :

http://dl.dropbox.com/u/16350708/2011_05_16_acte_d_appel001.jpg

http://dl.dropbox.com/u/16350708/2011_05_16_demande_expedition_jugement002.jpg

http://dl.dropbox.com/u/16350708/2011_05_16_avis_503_1003.jpg

Dur, dur, la vie de retraité.

Publicités

A propos patricehenin

en retraite sans capitulation
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s