059 Du Palais au quai, en mai

0065 De Palais en quai, en mai

Fri, 15 May 2009 11:03
Message à Enfants de Don Quichotte :

…j’irais au campement de la place de la Concorde à 18h.
Avant, je suis convoqué pour diffamation par blogs interposés :
http://patricehenin.over-blog.com/

l’ancien (à noter que le message « error 403 you do not have permission to access this server » a été remplacé par « error 404 not found ») :
http://patricehenin.blogspirit.com/

un forum avec un débat sur les machines à voter à votre place :
http://www.xooit.com/app/forum-inexistant.php?lang=fr&forum=patricehenin.xooit.com&uri=%2Findex.php

et même mon album photo familial, perdu à jamais :
http://patrice-henin.magix.net/

Je suis convoqué par le juge d’application des peines pour exécuter mes 3 peines délirantes :

– trouver un travail ou une formation pro, parce que j’ai été accusé de ne jamais avoir travaillé de ma vie ! J’ai toujours travaillé jusqu’à ce que sois déclaré inapte au travail, avec carte d’invalidité (poumons emphysème + BPCO), et en retraite le 1er août 2009 !

– trouver un logement parce que j’ai été traité de vagabond (?). Cela fait 28 ans que je suis locataire de mon studio obtenu par le 1% logement patronal ! Même lorsque j’étais aux Etats-Unis (5 ans en tout, avec carte verte à la fin), je continuais à louer mon studio.

– faire soigner une dangerosité inventée par une experte psychiatre « agrée », avec hospitalisation si nécessaire. C’était pour en venir là, toutes ces conneries !

La mise en HP est absolument nécessaire pour m’empêcher de raconter pourquoi mon frère, homme de main de Martin Bouygues, veut me faire interner : j’en sais trop sur la façon dont il est devenu millionnaire.

A ce soir… peut-être.

L’horreur absolue, fin de l’état de droit, ce qui arrive au dernier avocat intègre et courageux :
http://comite-salut-public-cour-appel-75.blogspot.com/

_______________________________________________________

Sat, 16 May 2009 11:56
Réponse à un « copain d’avant » du lycée, qui m’a retrouvé :

« … Je me rappelle de cette séance de coiffeur, toute la famille m’était tombée dessus un samedi, de retour du lycée, y compris ma petite soeur de 5-6 ans.
Ma mère tenait les ciseaux pendant que père, frère et soeur tentaient de m’immobiliser sur mon lit. La petite tenait mes pieds. Parce que j’avais les cheveux longs. Ils m’en avaient tailladé la moitié, je me débattais. Ils s’attendaient à ce que j’aille chez le coiffeur pour ne pas être ridicule. J’ai passé l’année scolaire tel quel.

Je ne me souviens pas de la « descente » de mon père chez toi, ni pourquoi. Ni des conditions quasi carcérales de la vie de lycée. Fumer dans les WC, pas dans la cour… Avant mai 68 le surveillant général vérifiait la longueur des cheveux, les filles n’avaient pas le droit de se mettre en pantalon avant la Toussaint ni après les vacances de printemps, etc…

Les blogs dans lesquels je raconte ce qui m’arrive et ce que je dénonce ont été suspendus pour diffamation. Il en ont oublié un, que je vais mettre à jour, c’était un espace de secours :
http://patricehenin.blogspot.com/

et toutes les copies des pièces :
http://patrice.henin.free.fr

J’étais convoqué au Palais de Justice pour mise en examen pour cette « diffamation », hier. Ils ont tenté de créer une non-comparution à l’audience en me faisant attendre :

– bonjour. J’ai rendez-vous à 15h.

– « attendez sur le banc, au bout du couloir  » (gendarme planton)
Puis :
– cela fait 15 minutes que j’attends…

– je vous ai dit d’attendre votre avocat sur le banc !

– vous ne m’avez pas parlé d’avocat. Pourquoi n’est-elle pas à l’heure, la juge d’instruction ? Il paraît que Sarkozy veut les supprimer, j’espère qu’il ne lui ait rien arrivé de fâcheux…

– vous voulez jouez au con ? Je vous ai dis qu’il faut attendre l’avocat !!

– vous m’insultez, là ?

– al-lez at-ten-dre sur le banc !!!!

– combien de temps ?

– UNE HEURE !! (debout et vociférant)

– une heure, moins un quart d’heure déjà passé, dans 3/4 d’heure je pars. Au cas où, au revoir, je ne repasse pas pour vous dire au-revoir, j’ai de la lecture (Karl Marx, « Prix, salaires et profits »)

30 secondes plus tard, la greffière arrive et me demande si j’ai envoyé ma demande d’avocat. Je lui réponds oui bien sûr, par retour de courrier.

– (radieuse) on ne l’a pas reçu !

– c’est bien parce que j’avais prévue votre réponse que je l’ai envoyé en accusé réception ! J’ai reçu l’accusé le 12 mai…

Elle repart sans piper mot.

Quelques minutes plus tard, un jeune avocat type minet du XVIème arrdt se présente, et commence par me dire :

– j’ai lu votre dossier, je …

– ça c’est bien. Vous avez lu le blog ?

– non, que le dossier.

– dommage, vous avez raté ! Maintenant c’est fermé. Qui vous a désigné ?

– le bâtonnier, Me C.

– ah ! Je connais, on s’est déjà écrit. Vous avez reçu des pressions ?

– (nullement étonné) ooooh… je mène une vie assez terne, pas celle d’un personnage de roman policier ; (baissant la voix) Voilà Mme la juge…

Désignant du menton la juge ouvrant sa porte juste devant nous :

– cette bonne femme ?

Je vous laisse imaginer l’impression que cela fait lorsque le temps s’arrête subitement et que tout le monde semble figé, blanc.

Je pensais que la juge serait suffisamment préparée à commettre un ou deux actes malheureux incontrôlés, mais non. Elle a demandé « c’est M. Hénin ? »

Je pensais « oui, c’est moi le bonhomme… »

Elle nous reçoit, deux chaises à 2 respectueux mètres de son bureau. Elle me demande si je sais ce qu’est une diffamation.

– oui, porter atteinte à l’honneur ou à la réputation d’une personne, d’après le dictionnaire. Donc, il faut que la personne ait de l’honneur. Ce n’est pas le cas. Très mauvaise réputation acquise bien avant mes écrits, honneur perdu chez Bouygues.

– je vais vous lire ce que vous avez écrit et vous me répondrez juste par oui ou par non. Si on n’est pas interrompus, cela devrait aller vite.

– bla bla bla… vous reconnaissez avoir écrit cela ?

– oui

– re-bla bla bla…, vous reconnaissez avoir écrit cela ?

– oui, mais vous faites la même chose que la capitaine de police qui m’avait convoqué…

– oui, c’est pareil. bla bla bla, vous avez bien écrit cela

– et même pensé, recopié, dupliqué.

– vous avez plusieurs blogs, j’imagine.

– oui, et je ne peux plus contrôler, par exemple hier j’ai découvert un de mes articles, plutôt séditieux, recopié dans un site que je ne connaissais pas.

Au cours d’une de ses lectures, le mot « avocat » me réveille :
– quel avocat ?

– moi (voix blanche de noirceur, de l’avocat silencieux assis à ma droite)

Je jouais au héros, mais en fait la présence d’un gendarme de 2 mètres de haut derrière mon dos me rassurait.

Ce ne sont plus les cheveux, mais mon héritage américain que la famille veut me couper. Et protéger un homme de paille de Martin Bouygues, mon petit frère.

P. S. : depuis un certain temps, je me demandais pourquoi l’Innommable me poursuivais en diffamation. Cela lui coûte beaucoup d’argent, de faire expertiser mon blog par huissier, de payer une avocate pour un deuxième procès.
Payer le moindre centime pour simplement laver son honneur, cela ne lui ressemblait pas.

Se venger de moi, de mes succès, du fait que beaucoup de gens m’aiment bien, alors que le monde entier le honnit ? Non, parce qu’il n’y a rien à gagner (en fric).
Pour un procès en diffamation, on ne va pas en prison, mais on peut être condamné à payer de très lourdes sommes.
Je vais gagner le minimum vieillesse d’ici 2 mois, et ça ne peut être saisi.

J’ai eu la révélation cette nuit : pas saisir la pension, mais mon futur héritage français !!
Interné pour dangerosité, incapable d’aller aux Etats-Unis pour réclamer son héritage américain, et ne pas hériter du tiers de l’héritage en France !!

Il veut tout !
Et mine de rien, cela détruit ma mère, toutes ces histoires depuis le jour de la mort de son mari. Bon, ça.

C’est tout bénéfs !

Re-PS : ma mère revient juste des Etats-Unis. Elle a éclaté de colère, lorsque l’Innommable lui a fait remarquer, en présence de mon neveu, qu’elle ne participait pas au financement de ses avocats en France !

Faire payer ma mère pour l’aider à me mettre en HP. Il le fait pour son bien ! Il explique à mon neveu qu’il dépense de l’argent pour son bien !

Je ne souhaite à personne de devenir millionnaire :
l’argent n’apporte pas le malheur, il y contribue.

Publicités

A propos patricehenin

en retraite sans capitulation
Cet article, publié dans je te ferai interner le moment venu, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 059 Du Palais au quai, en mai

  1. Anonymous dit :

    Salut,Le lien indiqué dans le billet est déjà mort…Ce serait plus simple de faire une archive avec vos textes, votre histoire… et de la distribuer sur divers serveurs (rapidshare etc.)Si vous avez le temps, merci d’avance.

  2. Connais pas ce système, je vais étudier.MMais pour moi c’est trop tard, le juge d’application des peines m’a convoqué le 28 mai pour que j’aille faire soigner ma « dangerosité » inventée par la justice, sur ordre de mon frère.je n’ai plus qu’un dernier texte à diffuser, pour qu’au moins les français sachent et soient prévenus, qu’ils soient policiers, président de la République, ministres, francs-maçons, avocats ou militaires : ce ne sont pas les élus qui dirigent la France, mais les argentiers qui se font obéir.Ou un de leurs hommes de main.Le groupe de Bilderberg, créé en 1954, par exemple.J’ai fait fuir tous les élus en parlant de mon histoire.La peur et la barbarie ont terrassé notre civilisation.Cela s’est créé bien avant Sarkozy.patrice.henin CHEZ gmail.compatrice.henin CHEZ free.fr

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s